On a voyagé – Inde – Episode 3 – Holi (We traveled – India – Episode 3 – Holi)

Malgré la fatigue causée par notre première longue journée en Inde, ce fut encore une nuit difficile où on a peu dormi, principalement a cause du bruit extérieur. Le réveil pique ! Peu de temps après, le téléphone de la chambre sonne, on nous informe que notre ami Pratik est en bas et nous attend, ni une ni deux on s’habille et c’est parti pour notre second jour en Inde ! Et aujourd’hui c’est Holi, la fête des couleurs !

Alors, rapidement, qu’est-ce que Holi ? Et bien, c’est une fête religieuse hindoue qui marque la fin de l’hiver et le début du printemps. Et pour célébrer cela, on se marque les uns les autres, en grosse quantité ou non, avec des poudres colorées. Ce qui fait que tout le monde se retrouve très vite de toutes les couleurs ce jour-là et que Holi est également appelée « la fête des couleurs ». Et en effet, à travers les vitres de la voiture, on observe les habitants couverts de couleurs roses, rouges, bleus, verts etc… partout dans la ville !

Et en ce matin d’Holi, on est conduits dans la belle-famille de Dhiraj où l’on va à notre tour être baigné dans différentes couleurs. C’est un beau moment encore que l’on partage, on se retrouve avec des gens bons et généreux, on en prend plein le cœur. Nous voilà donc, tous comme eux, couvert de rose, de rouge et d’autres couleurs.

Holi2

Une fois ce moment coloré terminé, notre nouvel ami Mitul nous amène voir un match de cricket dans la rue et nous explique la popularité de ce sport en Inde. Il nous parle également des diverses fêtes religieuses et culturelles qu’ils ont en Inde. Il nous demande aussi les nôtres, on lui explique qu’on en a beaucoup moins en France et que, de plus, nous sommes athées.

Plus tard, la mère de la future mariée nous emmène, avec Mitul qui nous sert de guide étant donné qu’il parle très bien anglais, dans des temples, prier les différents dieux, tout d’abord ceux ou tout le monde peut aller, celui pour Shiva et celui pour Krishna et Radha, puis celui pour un dieu spécifique à leur caste, qui est représenté par une toute petite idole.

Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour nous laver, nous et nos vêtements pleins de couleurs, afin de nous préparer pour rejoindre Dhiraj et sa famille afin de déjeuner. Un bon déjeuner copieux indien avec toute la famille de Dhiraj, où on est encore une fois l’attraction de tout le monde, les gens prennent beaucoup de photos avec nous, je ne sais pas si c’est parce qu’ils ne voient pas souvent des étrangers ou si nous avons un physique particulier.

Après le repas, Jo a pu essayer une partie du sari qu’elle portera lors du mariage. Le sari est vraiment un vêtement pas simple à mettre soi-même quand on est novices, il faut l’aide de personnes expérimentées pour aider à l’enfiler.

Sari2

Ensuite un peu de repos a l’hôtel pour recharger un peu les batteries et se préparer pour la soirée dansante de ce soir. En sortant c’est l’heure de reprendre un petit tuk-tuk et on décolle pour la salle où se déroulera la soirée, une grande salle qui ne sert que pour les mariages. Là-bas, on retrouve notre pote Mitul, qui nous invite à aller faire une photo traditionnelle avec la mariée et à saluer la statuette de Ganesh. Ensuite nous prenons un peu de temps pour discuter avec Mitul sur les mariages, les traditions respectives de nos pays, et sur la pression de la famille concernant les mariages quand on commence à prendre de l’âge. Il nous a également indiqué se rendre à entre 4 et 6 mariages par an.

À ce moment-là, des sonneries de trompettes et des roulements de tambour retentissent dans toute la pièce, le roi Dhiraj est arrivé. Vient ensuite une autre tradition, la famille de Dhiraj vient déposer, devant la belle-famille, des vêtements et des bijoux qui seront portés par la mariée le lendemain pour le mariage. Une fois cela fait, les djs lancent la soirée dansante, et durant 2 bonnes heures, plusieurs musiques très très fortes résonnent dans la pièce. Des danses se succèdent, une danse où les gens dansent en ronde, une espèce de Madison local ainsi que deux  numéros de danse des enfants.

Nous étions très timides à l’idée d’aller sur la piste et nous avons refusé 1000 fois les avances de la famille pour nous y envoyer, cependant, à la 1000 et unième fois, nous cédâmes. Et nous voilà a suivre le rythme des Indiens sur la piste, on a même eu le droit à notre petit slow en couple.

Finalement, après ces 2 heures, l’heure du repas est arrivée et comme d’habitude, spicyyyyyyyyy. Ensuite nous fûmes raccompagnés à notre hôtel par Dhiraj, sa maman et un membre de la famille. Clap de fin pour cette superbe deuxième journée. Demain, c’est le grand jour, le Mariage !

Jo Dam

ENGLISH VERSION

Despite the tiredness of our first long day in India, it was again a difficult night where we didn’t sleep much, mainly because of the outside noise. The awakening is hard ! Shortly after, the room phone rang, we were informed that our friend Pratik was downstairs and was waiting for us, so in no time we dressed and left for our second day in India ! And today it’s Holi, the festival of colors !

So, quickly, what is Holi? Well, it’s a Hindu religious festival that marks the end of winter and the beginning of spring. And to celebrate this, one marks one another, in large quantity or not, with colored powders. So, everyone gets colored very fast, explaining why Holi is also called « the festival of colors ». And indeed, through the windows of the car, we observe the inhabitants covered with pink, red, blue, green colors etc … all over the city!

And in this morning of Holi, we are taken to the family-in-law of Dhiraj where we will be covered in different colors too. It is yet a beautiful moment that we share, we find ourselves with good and generous people, it filled our hearts. So here we are, all like them, covered with pink, red and other colors.

Holi2

Once this colorful moment is finished, our new friend Mitul brings us to see a cricket match on the street and tells us the popularity of this sport in India. He also talks about the various religious and cultural festivals in India. He also asks for ours, so we tell us that we have much less in France, and moreover, we are atheists.

Later, the mother of the future bride takes us, with Mitul (who serves us as a guide since he speaks very good English), in temples, pray to the different gods, first of all those where everybody can go, one for Shiva and one for Krishna and Radha, then one for a god specific to their caste, which is represented by a very small idol.

We then return to the hotel to wash us and our clothes full of colors, in order to prepare us to join Dhiraj and his family in order to have lunch. A hearty Indian meal with all the family of Dhiraj, where we are once again the attraction of everyone, people take a lot of photos with us, I do not know if it is because they do not often see foreigners or if we have a particular face.

After the meal, Jo was able to try the sari she will wear during the wedding. The sari is really a garment not simple to put yourself when you are novice, it needs the help of experienced people to help it put on.

Sari2

Then a little rest at the hotel to recharge our batteries and prepare for tonight’s evening of dancing. And it’s already time to take a small tuk-tuk to take off for the place where the evening will be held, a large room which is only used for weddings. There, we find our friend Mitul, who invites us to do a traditional photo with the bride and to greet the statuette of Ganesh. Then we take a little time to talk to Mitul about the marriages, the respective traditions of our countries, and the pressure of the family on marriages when we start to age. He also told us that he goes between 4 and 6 weddings a year.

At that moment, trumpets and drum bearings rang through the room, King Dhiraj has arrived. Then comes another tradition, the family of Dhiraj comes to give, in front of the family-in-law, clothes and jewels that will be worn by the bride the next day for the wedding. Once this is done, the djs launch the dancing evening, and for 2 good hours, several very strong music resonate in the room. Dances follow, a dance where people dance in circles, a kind of local Madison as well as two dances from children.

We were very shy at the idea of going on the dance floor and we refused 1000 times the family’s advances to send us there, however, at the 1001 demand, we yielded. And here we are following the rhythm of the Indians on the dance floor, we even had the right to our little slow in couple.

Eventually, after these 2 hours, the meal time arrived and as usual, spicyyyyyyyyy. Then we were escorted back to our hotel by Dhiraj, his mother and a member of the family. This is the end of this superb second day. Tomorrow, its the big day, the Wedding !

Jo Dam

One thought on “On a voyagé – Inde – Episode 3 – Holi (We traveled – India – Episode 3 – Holi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s