On a regardé : Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire (Saison 1)

Aujourd’hui, après avoir débuté il y a quelques temps la rubrique « On a testé » sur « B.R.A.I.N. l’Escape Game », voici le premier article d’une nouvelle rubrique qui reviendra régulièrement sur le blog : « On a regardé ».

En effet, étant très consommateurs de séries télé (notamment celles de Netflix qui ne cessent de nous abreuver en continu), nous avons décidé de présenter en quelques lignes les séries que l’on a regardées afin de vous pouvoir vous en donner notre avis. Et pour commencer, la série que nous avons choisie est une série Netflix (comme vous l’avez compris ça sera souvent le cas J ) adaptée d’une saga de romans, à savoir :

logo2

LE PITCH

Commençons par le commencement : de quoi ça parle ?

Et bien, le nom de la série est assez parlant en ce qui concerne le déroulement de celle-ci. Nous suivons au travers des 8 épisodes que compte cette saison 1, les différentes aventures, souvent dramatiques, de trois orphelins qui viennent de perdre leurs parents dans un terrible incendie.

Dès le générique, le ton est donné, on nous conseille, en chanson, d’éteindre la télé car ce que l’on s’apprête à voir est trop insoutenable. Et cette ironie dramatique est maintenue tout au long de la série par la présence à l’écran, bien qu’invisible pour les personnages, du narrateur qui ne cesse de nous répéter, sur un ton monocorde, que ce qui va arriver dans la suite de la série pour ces orphelins est encore pire que ce qu’ils ont déjà vécu !

finaldessin02

LES PERSONNAGES

Tout d’abord, nous avons nos trois orphelins : Violette et Klaus, qui sont âgés d’une dizaine d’années, et Prunille Baudelaire qui est encore en couche-culotte. Violette est l’ingénieur du trio, elle va régulièrement, une fois ses cheveux attachés, se mettre à utiliser les objets qu’elle trouve dans une pièce afin d’en ressortir une quelconque invention. Klaus est le petit je-sais-tout à lunettes, une source de savoir bien pratique dans certains moments délicats. Quand à Prunille…et bien disons que Prunille a de bonnes dents et qu’elle n’hésite pas à s’en servir 🙂

final_orphelins

Nous avons ensuite l’antagoniste principal, le compte Olaf ! (interprété par Neilfinal_olaf2 Patrick Harris, l’inoubliable Barney de « How I Met Your Mother » et son « LEGEND… Wait for
it, DARY ! »). Le compte Olaf est un acteur de théâtre qui va tout faire pour parvenir à son but : mettre la main sur la fortune héritée par les orphelins Baudelaire ! Et pour cela il va user de toute son imagination diabolique pour parvenir à ses fins, tel un Coyote qui tente, inlassablement, d’attraper ce pauvre Bip Bip.

Puis il y a quelques personnages secondaires récurrents, comme le narrateur dont nous avons déjà parlé un peu plus haut, Mr Poe qui est le banquier chargé de s’occuper des dernières volontés des parents Baudelaire à travers leur testament ou encore toute la petite troupe de sbires du Compte Olaf qui le suive partout.

final_autres3

NOTRE AVIS

tetedamPersonnellement j’ai aimé cette première saison. L’univers déjà, de par ses couleurs, des décors, ses personnages, qui fait penser à un Tim Burton un peu moins noir, a très bien fonctionné sur moi. L’omniprésence du ton ironique et de l’humour sombre a fait mouche également, même si parfois j’avoue qu’il y en a un peu trop. A noté que je trouve cette série très théâtrale, que ça soit par la quantité, le contenu et le ton des dialogues ou encore via les personnages très loufoques que l’on peut y voir.

En parlant des personnages, j’ai vraiment ressenti de la peine pour ces trois orphelins qui sont ballotés de mésaventure en mésaventure, ce sont vraiment les poissards de l’année, ils restent pourtant tout du long très calme et réfléchis malgré tout ce qui leur arrive et ça fonctionne vraiment bien. Le narrateur également, sans doute mon personnage préféré, qui intervient régulièrement dans la série pour y ajouter une touche d’humour sombre. Rien à redire sur le compte Olaf qui fait un très bon méchant, très théâtral, grâce à la prestation de l’acteur qui trouve un personnage sur mesure pour lui. Mais il y a aussi des personnages énervants comme Mr Poe le banquier, celui là je me suis souvent retrouvé avec l’envie de lui mettre des baffes !

La série possède un bon rythme, les épisodes fonctionnent par duo (chaque livre de la saga est adapté en deux épisodes) ce qui permet de changer de décor assez régulièrement même si chaque double épisode est assez redondant : le compte Olaf tente de s’approprier la fortune des orphelins. Mais cela n’est pas gênant, je ne me suis pas ennuyé, notamment grâce aux différents personnages secondaires que l’on rencontre.finaldessin03

Bref en ce qui me concerne, si vous aimez l’humour sombre, que vous appréciez les personnages loufoques et que l’idée de regarder une série ou l’on voit souffrir des orphelins vous plaît, alors foncez 😉

tetejo


C’était bien mais pas trop 🙂

Jo Dam

2 réponses sur « On a regardé : Les Désastreuses Aventures Des Orphelins Baudelaire (Saison 1) »

  1. angelakoala

    Super sympa votre avis 🙂
    J’ai commencé aussi cette série, j’avais adoré le film et la bande d’annonce m’a donné très envie. Je suis un peu déçue malheureusement, je ne lui reproche rien, comme tu dis, le visuel est top les acteurs sont géniaux, mais je n’arrive pas à enchaîner les épisodes. J’en regarde un de temps en temps sans vraiment avoir envie de voir la suite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s